LA CHIRURGIE INTIME

La chirurgie intime féminine est actuellement en plein essor. Elle ne peut être comparée à la chirurgie intime masculine. En effet, cette
chirurgie a une composante réparatrice importante. A l’heure actuelle, après une consultation, votre chirurgien pourra vous proposer d’opérer
différentes zones et différentes pathologies.

Une des opérations les plus fréquentes est la nymphoplastie : c’est à dire la réduction des petites lèvres du sexe féminin. Cette
nymphoplastie peut être associée à une réduction du clitoris, elle porte alors le nom de nymphoplastie composée ou bien une augmentation
des petites lèvres, il s’agit alors d’une nymphoplastie combinée.

L’augmentation des petites lèvres peut aussi être réalisée de manière indépendante grâce à l’injection d’acide hyaluronique ou bien en
déplaçant de la graisse, il s’agit alors d’un lipofilling des grandes lèvres.

Dans le cadre de la restauration intime, une vaginoplastie peut être réalisée, il s’agit d’une intervention permettant de redonner des
dimensions et une tonicité normales à un vagin distendu ou dilaté après des grossesses ou bien simplement relâché en raison de l’âge.

D’autres interventions peuvent être réalisées comme l’hyménoplastie, qui consiste à restaurer la virginité ou bien la réparation d’excision,
permettant de réparer la zone après mutilation.

Il est aussi possible de réaliser de la chirurgie réparatrice après un accident ou bien l’exérèse d’une tumeur de la zone.

Les chirurgies complexes sont généralement réalisées par les chirurgiens plasticiens et permettent de réintégrer une fonction et une
esthétique proches de la normale.

Votre chirurgien, s’il est membre du GRIRG ou bien s’il a bénéficié de la formation du GRIRG sera à même de vous renseigner parfaitement
sur les techniques modernes de chirurgie intime et sera à même d’organiser avec vous une intervention en toute sérénité.

LA VAGINOPLASTIE

La vaginoplastie est une intervention de chirurgie intime permettant de restaurer une anatomie normale au niveau vaginal ou bien d’améliorer
la fonction du vagin.

La vaginoplastie est généralement réalisée sur la partie postérieure du vagin, la plupart du temps, il s’agit de réséquer une partie de la paroi, de
manière prudente.

En effet, la proximité du rectum rend le geste délicat. Après suture, cette paroi permet de réduire le diamètre de l’orifice du vagin à
l’intérieur mais aussi de redonner du tonus.

Cette chirurgie est souvent pratiquée chez des patientes ayant eu des accouchements ou bien ayant une diminution de la sensation lors de
l’acte sexuel.

Les vaginoplasties peuvent être réalisées sur la paroi antérieure. Il s’agit là bien souvent plutôt d’une correction de la paroi dû à un
relâchement classiquement appelé, par le grand public, une descente d’organes.

Cette chirurgie permet de soutenir la zone périnéale. Elle permet aussi de corriger des fuites urinaires associées. Cette chirurgie méticuleuse
est pratiquée sous anesthésie générale par votre urologue ou votre gynécologue.

La vaginoplastie est généralement prise en charge par les assurances compte tenu de l’inconfort et de la symptomatologie de cette
pathologie.